• Accueil
  • >
  • Evènements
  • >
  • Valorisation et protection juridique des produits locaux par les démarches de qualité liée à l’origine géographique au Togo, l’INPIT renforce les capacités des membres du Comité National des Indications Géographiques à Kovié..

Valorisation et protection juridique des produits locaux par les démarches de qualité liée à l’origine géographique au Togo, l’INPIT renforce les capacités des membres du Comité National des Indications Géographiques à Kovié..

Valorisation et protection juridique des produits locaux par les démarches de qualité liée à l’origine géographique au Togo, l’INPIT renforce les capacités des membres du Comité National des Indications Géographiques à Kovié..

Partager sur :

Facebook
Twitter
LinkedIn

L’agriculture togolaise occupe plus de 70% des actifs de la population. Elle contribue pour environ 40% au Produit Intérieur Brut (PIB).

La plupart des produits agricoles subissent des transformations agroalimentaires, le plus souvent, par des procédés artisanaux relativement empiriques dont seules certaines populations détiennent le savoir-faire. C’est le cas, entre autres, du manioc dont les principaux dérivés sont le gari et le tapioca qui à son tour rentre dans la fabrication des biscuits.

Certains de ces produits, qu’ils soient transformés ou non, possèdent des qualités ou autres caractéristiques qui sont associées au nom du lieu de leur production. Toutes ces denrées, notamment, le riz de Kovié, l’ananas de Notsè, l’igname (Labako) de Bassar, le café du Togo, la noix cajou de Tchamba, l’huile de palme (Zomi) de Tsévié, le gari et le tapioca de Vogan, le fonio de Niamtougou et des Akposso, etc. sont donc des produits de niche, typiques du Togo, dont la qualité fait autorité, aussi bien à l’échelle nationale qu’internationale.

Fort de ce constat, l’Institut National de la Propriété Industrielle et de la Technologie (INPIT) du Togo, grâce aux appuis du Gouvernement Togolais et de l’Organisation Africaine de la Propriété Intellectuelle (OAPI) organise depuis dix (10) ans des campagnes de sensibilisation et de formation de certains acteurs, le repérage, l’identification et la description de dix (10) produits éligibles à la démarche IG. Ces activités qui ont été exécutées en collaboration avec le Point focal des IG au Ministère chargé de l’agriculture avaient pour objectif de mettre en place la démarche IG au Togo.

Des efforts ont été donc déployés au sein des Ministères chargés de l’Industrie et de l’Agriculture, en vue de la mise en œuvre de la démarche IG au Togo. Cependant, aucun produit n’a été enregistré jusqu’à ce jour, malgré la volonté de certains partenaires à accompagner techniquement le Togo dans ce processus de protection des produits par le système des IG.

Pour permettre à notre pays d’être véritablement engagé dans la démarche IG, l’INPIT a organisé les 19 et 20 décembre 2019 à Tsévié, un atelier national qui a réunis les acteurs, notamment, les cadres des administrations publiques et privées, les producteurs, les commerçants et les transformateurs.

Cet atelier a permis l’identification du riz de Kovié et de l’igname Labako de Bassar comme les deux produits pilotes pouvant être engagés dans la démarche IG au Togo, ainsi que l’élaboration d’une feuille de route devant conduire à l’enregistrement du riz de Kovié.

Dans le cadre de la mise en œuvre du Plan d’action 2020, il a été organisé un atelier national des acteurs de la protection du riz de Kovié en octobre 2020 lequel prévoit des actions à mener, l’accompagnement des acteurs et l’élaboration du cahier des charges devant conduire à l’enregistrement dudit riz comme une IG.

Le Gouvernement s’est résolument engagé dans la valorisation, la promotion et la protection des produits locaux de qualité liée à l’origine géographique.

Par arrêté interministériel N°027/MCICL/MAEDR en date du 1er octobre 2021, il a mis en place le Comité National des Indications Géographiques au Togo (CN-IG) – Togo et les membres de ce comité ont été désignés par arrêté n°029/MCICL/SG/INPIT en date du                        03 novembre 2021. 

Pour leur permettre de bien jouer leurs rôles, une formation a été initiée par le Ministère du Commerce, de l’Industrie et de la Consommation Locale, le 22 décembre 2021 à Kovié, au profit des membres Comité National des Indications Géographiques au Togo (CN-IG) afin de renforcer leurs capacités sur le système des Indications Géographiques et les autres aspects de la propriété intellectuelle. Ils ont été outillés pour mener à bien les démarches de valorisation, de promotion et de protection juridique des produits locaux par les démarches de qualité liée à l’origine géographiques au Togo.

Selon Monsieur LAMATETOU Mnanta Komi, Directeur Général de l’INPIT « l’analyse des contours du riz local de Kovié montre la pertinence du lien entre l’origine territoriale et la qualité du produit. La reconquête des marchés locaux face aux produits importés passe par la valorisation et la promotion des filières locales de qualité spécifique. Ainsi, la labellisation des produits alimentaires avec les indications géographiques (IG) contribue au développement régional, en facilitant l’accès des entrepreneurs locaux aux marchés nationaux, régionaux et internationaux témoignant de leurs compétences et de leurs savoir-faire spécifiques. »

 « La promotion des produits locaux est une priorité de l’Etat, car les produits locaux et leur valorisation sont les clés du développement et de l’épanouissement des entrepreneurs et de la croissance économique. » a indiqué à son tour Madame AGBAGLO Adjo, Maire de la Commune ZIO 2.