• Accueil
  • >
  • Evènements
  • >
  • Validation de l’étude de faisabilité sur le développement des coproduits du coton au Togo.

Validation de l’étude de faisabilité sur le développement des coproduits du coton au Togo.

Validation de l’étude de faisabilité sur le développement des coproduits du coton au Togo.

Partager sur :

Facebook
Twitter
LinkedIn

Les travaux de l’atelier de validation de l’étude de faisabilité sur le développement des coproduits du coton au Togo ont été lancés ce mardi 15 février 2022 à l’hôtel Onomo de Lomé, au nom du Ministre du commerce, de l’industrie et de la consommation locale, par Monsieur Talime ABE, Secrétaire Général du Ministère.

C’était en présence du Directeur Général de la Nouvelle Société Cotonnière du Togo (NSCT), du Chef du Bureau FAO au Togo, du Responsable des affaires économiques du service des produits de base de la Conférence des Nations Unies pour le Commerce et le Développement (CNUCED) ainsi que des responsables et membres des organisations professionnelles et paysannes productrices de coton au Togo de même que des Directeurs Régionaux du commerce, de l’industrie et de la consommation locale.

L’étude de faisabilité sur le développement des coproduits du coton au Togo a été menée dans le cadre du Projet relatif au transfert de technologie pour les coproduits du coton au Togo, mis en œuvre par la CNUCED et financé par le Cadre intégré renforcé.

Il s’agit d’évaluer le potentiel de notre pays à développer les coproduits du coton en tant que chaîne de valeur parallèle à la production du coton, au regard de la dynamique actuelle de la transformation des matières premières locales portée par la Feuille de Route Gouvernementale Togo 2020-2025, qui ambitionne entre autres accompagner les industries manufacturières vers la croissance en créant un cadre propice au développement, mais aussi encourager et promouvoir les exportations du pays, notamment sur les produits industriels avec la mise en place de la Plateforme Industrielle d’Adétikopé, inaugurée par Son Excellence Monsieur Faure Essozimna GNASSINGBE, Président de la République Togolaise, le 06 juin 2021.

Selon Monsieur Talime ABE, « Le Gouvernement togolais, pour sa part, met tout en œuvre pour diversifier et professionnaliser les filières agricoles en particulier la filière cotonnière pour nourrir les ambitions des industries de transformation qui s’installent de plus en plus dans notre pays au mérite de l’amélioration continue du climat des affaires. » Par ailleurs, « l’entrée en vigueur de la Zone de libre-échange continentale africaine, un espace commercial de plus de 1,2 milliard de consommateurs derrière la Chine et l’Inde donne aux pays africains une opportunité de positionner davantage leurs produits de base, pour ainsi dire les coproduits du coton et façonner une nouvelle ère économique et commerciale du continent en vue de promouvoir la diversification économique et favoriser l’émergence de nouveaux produits ou sous-produits. », a-t-il indiqué.

L’atelier de validation de l’étude de faisabilité sur le développement des coproduits du coton au Togo permettra de valider et de finaliser les résultats préliminaires et les recommandations de l’étude. Il s’inscrit dans la vision stratégique Togo 2025 et particulièrement en son axe 2 qui entend « dynamiser la création d’emplois en s’appuyant sur les forces de notre économie » pour faire de l’agriculture un véritable moteur de croissance et de création d’emplois afin de créer de véritables industries extractives et transformatrices.

Le coton est cultivé principalement pour sa fibre, alors qu’il existe des applications commerciales pour d’autres parties du cotonnier, comme les tiges, les enveloppes, les graines et les fibres courtes. Les coproduits du coton représentent une opportunité pour les pays producteurs d’augmenter les bénéfices qu’ils retirent de leur production de coton.