• Accueil
  • >
  • Evènements
  • >
  • « Nous devons créer des chaînes de valeur et prendre soin de nos PME/PMI », S-T Kodjo ADEDZE.

« Nous devons créer des chaînes de valeur et prendre soin de nos PME/PMI », S-T Kodjo ADEDZE.

« Nous devons créer des chaînes de valeur et prendre soin de nos PME/PMI », S-T Kodjo ADEDZE.

Partager sur :

Facebook
Twitter
LinkedIn
Dans le cadre du mois du « consommer local », le Restaurant le PATIO a dédié la soirée du samedi 17 octobre 2020 à une exposition de produits locaux, un défilé de mode et à un panel de près de cent-vingt minutes sur les défis et perspectives liés à la consommation locale.

A cette assise, personnalités publiques, producteurs, promoteurs et consommateurs ont exprimé leur souhait de voir les produits togolais en bon positionnement à l’échelle internationale. La disponibilité des matières premières et des unités de transformation, de la main d’œuvre qualifiée, un environnement fiscal plus amélioré, le respect des normes et de la qualité, un commerce intérieur et extérieur plus dynamique, … étaient au cœur de ces échanges très édifiantes tenues parallèlement à une démonstration de savoir-faire togolais, organisé par le Restaurant le PATIO en collaboration avec The LIVINGSTONES HOUSE dont la Directrice Générale Madame IGE Olatokunbo a laissé entendre que « c’est une activité de mise en valeur des produits locaux et un canal pour une meilleure interaction entre les différents acteurs ».

Une activité appréciée dans son ensemble par le Ministre du commerce, de l’industrie et de la consommation locale. ADEDZE Kodjo a félicité les producteurs et promoteurs pour leur totale adhésion à l’initiative du mois du « consommer local » et leur ingéniosité dans la création des chaînes de valeur.

le Ministre S-T Kodjo ADEDZE à gauche, avec son homologue S.E.M FOLI-BAZI Katari, Ministre de l’Environnement et des Ressources Forestières. 

Quelques propos entendus sur site :

– « Le TOGO a une histoire qui se construit. Le TOGO a un destin. Attelons-nous à le construire davantage en s’appuyant sur les forces de notre économie et en consommant local », S-T Kodjo ADEDZE, ministre du commerce, de l’industrie et de la consommation locale.

– « Si vous faites tout pour devenir l’autre, vous n’êtes plus vous-même. Que chaque togolais porte l’idéologie du consommer local », Katari FOLI BAZI, ministre de l’environnement et des ressources forestières.

– « Il faut plus de disponibilité des produits, mais aussi de qualité », Kamal Alawo ADJAYI, Maire Golfe 3.

– « Les producteurs font déjà le nécessaire en rendant disponibles les produits. Aux consommateurs de jouer maintenant leur partition en achetant davantage. Il faut être nationaliste », Angela AQUEREBURU, réalisatrice, productrice et présentatrice d’émissions télévisées.

– L’initiative du mois du consommer local est une révélation; elle a permis de nous faire connaitre plus par le grand public à travers son programme de visibilité par les médias », Akofa LODONOU, transformatrice du beurre de karité en produit cosmétique bio prestigieux.

– « L’initiative du mois du consommer local doit aller au-delà d’octobre. Les jeunes entrepreneurs doivent être plus innovants quand on sait qu’on ne dispose pas d’assez de moyens. Il faut avoir une bonne synergie », Ismael TANKO, promoteur de Tanko Timati.

« Il faut que les entrepreneurs mettent plus de sérieux dans leurs entreprises; Que l’Etat prenne soin des entreprises spécialisées dans le digital; Il faut plus de formations, beaucoup de renforcement de capacités pour avoir des produits de qualité », ont laissés entendre quelques participants à l’activité.

Depuis le 1er octobre 2020, le Togo déroule le programme du mois du « consommer local », qui consiste entre autres à des formations, des visites d’entreprises, des panels, des dégustations de mets locaux…