• Accueil
  • >
  • Non classé
  • >
  • S-T Kodjo ADEDZE s’engage pour une profonde compréhension de la Zlecaf.

S-T Kodjo ADEDZE s’engage pour une profonde compréhension de la Zlecaf.

S-T Kodjo ADEDZE s’engage pour une profonde compréhension de la Zlecaf.

Partager sur :

Facebook
Twitter
LinkedIn
La Zone de libre-échange continentale africaine (Zlecaf) est entrée officiellement en vigueur le 1er janvier 2021 (Cette mise en place était initialement prévue pour le 1er juillet 2020, mais elle a été retardée à cause de la pandémie de Covid-19).

C’est un traité censé instaurer la plus vaste zone de libre-échange au monde, avec 1,2 milliard de consommateurs ; l’idée étant d’accroître le commerce intra-africain, d’y développer les richesses et de répondre plus efficacement aux aspirations des peuples.

Selon la Banque Mondiale, la Zlecaf pourrait rapporter à l’Afrique « 450 milliards de dollars de revenus supplémentaires » soit une hausse de 7%.

Faisant partie des Etats signataires de ce traité, le Togo multiplie des actions à l’interne pour une profonde compréhension de la Zlecaf et ses multiples avantages.

Mercredi 03 février 2021, le ministre du commerce, de l’industrie et de la consommation locale (MCICL) a rencontré les acteurs du secteur privé pour leur présenter la Zlecaf et leur faire part de ses différentes opportunités pour le secteur privé togolais. Assise très riche en propositions pour la réussite de la démarche au niveau national.

Pour S-T Kodjo ADEDZE, « la Zlecaf avec 1,2 milliards de consommateurs est une très belle opportunité à exploiter par le secteur privé togolais, forte organisation qui devra se mobiliser davantage pour bénéficier de cette zone de libre échange ».                         

Insistant sur les forces de l’économie togolaise et la paix, élément clé à préserver par notre pays pour garantir son développement durable, le ministre a dit que « le gouvernement mettra tout en œuvre pour préserver les acquis afin d’assurer un environnement propice aux investissements ».

Les avantages de la Zlecaf

  • Croissance du volume des échanges commerciaux intra-africain
  • Economie africaine moins dépendante de l’extérieur
  • Réduction considérable de la pauvreté
  • Création d’emplois

Les opportunités commerciales pour le secteur privé togolais :

  • Accès à un marché régional plus large
  • Conditions améliorées pour créer des chaînes de valeur régionales et intégrer les chaînes de valeur mondiales
  • Innovation
  • Opportunités supplémentaires d’ajout de valeur et de diversification

Outre la ratification de l’accord, les séances de sensibilisation et de formation, le Togo élabore sa stratégie nationale de la Zlecaf.

Mieux comprendre la Zlecaf à travers le reportage de ‘Le Monde Afrique’, « Comprendre la future zone de libre-échange africaine en 10 minutes »
https://www.youtube.com/watch?v=E95U7XHq8lY