• Accueil
  • >
  • Non classé
  • >
  • PROJET DE DURABILITE ET DE RENFORCEMENT DES CAPACITES COMMERCIALES DE L’ANACARDE ET DU KARITE (PRODAK)

PROJET DE DURABILITE ET DE RENFORCEMENT DES CAPACITES COMMERCIALES DE L’ANACARDE ET DU KARITE (PRODAK)

PROJET DE DURABILITE ET DE RENFORCEMENT DES CAPACITES COMMERCIALES DE L’ANACARDE ET DU KARITE (PRODAK)

Partager sur :

Facebook
Twitter
LinkedIn

Dans le cadre de la mise en œuvre du programme Cadre Intégré Renforcé (CIR) au Togo, un programme d’assistance technique liée au commerce, le Ministère du Commerce et de la Promotion du Secteur Privé a élaboré le Projet de Durabilité et de renforcement des capacités commerciales de l’Anacarde et du Karité au Togo (PRODAK) et obtenu un financement du CIR pour sa mise en œuvre.

Ce projet s’inscrit pleinement dans le Plan National de Développement (PND) du Togo, notamment dans l’Axe 2 qui vise à développer les pôles de transformation agricoles, manufacturiers et d’industries extractives. Le PRODAK vise, par ailleurs, à améliorer la qualité de l’anacarde et du karité ainsi que leurs dérivés afin de les rendre compétitifs sur les marchés, à accroître les recettes d’exportation de l’anacarde et du karité considérés comme des produits à fort potentiel, à améliorer sensiblement les revenus des acteurs ciblés afin de réduire la pauvreté et à pérenniser les résultats atteints par le programme CIR au Togo.

La cérémonie de lancement officiel dudit projet a été présidée le vendredi 07 septembre 2018 au Palais des Congrès de Kara par Madame le Ministre du Commerce et de la Promotion du Secteur Privé, Bernadette Essossimna LEGZIM-BALOUKI en présence du Directeur régional de l’Agriculture, représentant le Ministre de l’Agriculture, de l’Elevage et de la Pêche, du Préfet de la Kozah, du Point Focal du Cadre Intégré Renforcé au Togo et du Vice-Président du Conseil National du Patronat.

Au cours de cette cérémonie, une présentation des différents contours du projet a été faite aux participants qui ont également eu droit à une autre présentation sur la Loi AGOA et ses opportunités.

Environ 120 participants issus des chaînes de valeur des filières anacarde et karité, du secteur privé, de l’administration ainsi que des partenaires ont pris part à ce lancement officiel qui offrait par ailleurs une visibilité à certaines associations de l’interprofession anacarde (Conseil interprofessionnel de la filière anacarde au Togo) et de l’interprofession karité (Réseau interprofessionnel du Karité au Togo) et à des sociétés telles que la Nouvelle Industrie des Oléagineux du Togo (NIOTO) ou encore la Société Togolaise de Karité (STK) à travers une exposition des différents produits dérivés de l’anacarde et du karité, et ceci au grand bénéfice des participants.