• Accueil
  • >
  • Evènements
  • >
  • L’étude diagnostique des laboratoires d’analyses agroalimentaires pour la mise en conformité et le développement de business modèle validée.

L’étude diagnostique des laboratoires d’analyses agroalimentaires pour la mise en conformité et le développement de business modèle validée.

L’étude diagnostique des laboratoires d’analyses agroalimentaires pour la mise en conformité et le développement de business modèle validée.

Partager sur :

Facebook
Twitter
LinkedIn

L’étude diagnostique des laboratoires d’analyses agroalimentaires pour la mise en conformité et le développement de business modèles a été validée au cours d’un atelier qui s’est tenu le mardi 19 avril 2022 au Centre togolais des expositions et foires de Lomé (CETEF-LOME).

C’est une initiative du Ministère du commerce, de l’industrie et de la consommation locale qui s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du programme Cadre intégré renforcé (CIR) au Togo, en particulier le Projet de durabilité et de renforcement des capacités commerciales de l’anacarde et du karité (PRODAK).

L’objectif général de cette étude est de réaliser un diagnostic complet des différents laboratoires d’analyses agroalimentaires du Togo assorti d’un plan de mise en conformité selon les normes en vigueur, notamment la norme ISO 17025 et d’un business modèle pour leur viabilité financière.

En effet, le défi de la qualité des produits agroalimentaires du Togo pour les besoins de consommation locale et d’accompagnement des opérateurs économiques afin d’accéder plus facilement aux différents marchés régionaux et internationaux, nécessite un appui à la mise en conformité des laboratoires d’analyses desdits produits.

Par ailleurs, en vue d’assurer une viabilité financière des laboratoires d’analyses agroalimentaires, l’étude a également accompagné lesdits laboratoires à élaborer ou à réviser leurs business models et se doter de plans stratégiques, constituant des outils de gestion au quotidien et de plaidoyer avec leurs différents partenaires en vue de l’élaboration de leurs plans d’affaires à court ou à moyen terme.

Quarante (40) participants issus principalement des laboratoires d’analyses agroalimentaires ainsi que des interprofessions des filières anacarde et karité entre autres ont participé à la validation de cette étude.

Le Cadre Intégré Renforcé, pour rappel, est un programme de développement du commerce en faveur des Pays Moins Avancés (PMA) qui a pour objectif, d’améliorer les capacités des pays fragiles à formuler, à négocier et à mettre en œuvre des politiques commerciales en adéquation avec le système commercial multilatéral afin d’être plus compétitif sur les marchés et de saisir les opportunités qu’offre le marché international.

Les travaux dudit atelier ont connu la présence du Coordonnateur du Secrétariat de mise en œuvre du Cadre intégré renforcé au Togo (SMOCIR), des représentants de l’OMS, du PNUD, de la FAO et de l’Union Européenne.