• Accueil
  • >
  • Evènements
  • >
  • Les Etats membres de l’ARCC élaborent un plaidoyer sur la politique Régionale de concurrence de la CEDEAO

Les Etats membres de l’ARCC élaborent un plaidoyer sur la politique Régionale de concurrence de la CEDEAO

Les Etats membres de l’ARCC élaborent un plaidoyer sur la politique Régionale de concurrence de la CEDEAO

Partager sur :

Facebook
Twitter
LinkedIn

L’Autorité Régionale de la Concurrence de la CEDEAO (ARCC), en collaboration avec le Ministère du Commerce, de l’Industrie et de la Consommation Locale, a organisé un atelier de sensibilisation sur la politique régionale de la concurrence de la CEDEAO, les 18 et 19 octobre 2021 à Lomé.

Cet atelier a été pour les organisateurs, l’occasion de sensibiliser les gouvernements de l’espace CEDEAO, les organisations internationales, la société civile, les associations de consommateurs, les praticiens du droit et le secteur privé sur le mandat de l’ARCC et ses implications pour le développement des entreprises locales et le commerce régional.

L’objectif premier de ce plaidoyer est de tenir toutes les parties prenantes nationales informées de l’existence de l’ARCC, de son mandat et de son domaine d’intervention ; ensuite s’assurer que le Gouvernement et les parties prenantes nationales concourent à la domestication des dispositifs nationaux des règles régionales de concurrence de la CEDEAO et de l’acte additionnel portant création de l’ANC dans chaque Etat membre.

Dr Siméon KOFFI, Président Exécutif de l’ARCC, a dans son allocution exprimé sa profonde gratitude aux autorités togolaises pour le soutien constant à la CEDEAO. Il a rappelé que « cette activité est la deuxième étape de la tournée de sensibilisation de plaidoyer de la politique régionale de la concurrence. Elle vise à réunir les parties prenantes qui ont un rôle important à jouer dans la mise en œuvre effective de l’ARCC et de les informer non seulement de l’existence de l’autorité régionale de la concurrence de la CEDEAO, mais aussi son rôle et son champ d’application pour l’assainissement de la concurrence régionale et nationale », a-t-il souligné.

Dr Siméon KOFFI, Président Exécutif de l’ARCC,

Monsieur Vinyo Koffi MENSAH, Directeur d’Appui au Secteur Privé, représentant Monsieur le Ministre du commerce, de l’industrie et de la consommation locale a félicité la Commission de la CEDEAO pour cette initiative qui permet à notre pays et à la sous-région de se doter des règles fortes et des ressources compétentes, capables de relever les défis de la mise en œuvre des règles de la concurrence dans les Etats membres. Il a souligné que « la concurrence est une composante importante dans la croissance économique et le développement durable » en se réjouissant de la diversité et de la qualité des acteurs présents à ladite rencontre. « Le Gouvernement togolais fera tous les efforts possibles pour soutenir la mise en œuvre des règles de la concurrence dans l’espace régional et continental en vue de la protection des consommateurs de même que pour la bonne marche des activités du secteur privé », a-t-il martelé.

M. Vinyo Koffi MENSAH, Directeur d’Appui au Secteur Privé

L’Appropriation et l’internalisation du cadre régional de la concurrence au Togo, le domaine de collaboration entre l’ARCC et les parties prenantes nationales de la concurrence, la coopération entre les parties prenantes et l’ARCC en vue de la mise en œuvre du cadre de la concurrence et les décisions de l’ARCC sont les grands points qui ont meublé cette assise.

Rappelons que la délégation de l’ARCC a également eu des séances de travail bilatérales avec les différentes parties prenantes notamment le Ministère du commerce, de l’industrie et de la consommation locale, le Ministère de l’agriculture, de l’élevage et du développement rural, les associations professionnelles chargées de l’import/export, de la manufacture, les associations de consommateurs, la chambre de commerce, les bureaux nationaux des statistiques pour des discussions plus approfondies sur des questions d’intérêts communs.