• Accueil
  • >
  • Evènements
  • >
  • Le Togo veut identifier et quantifier les chaînes de valeurs auxquelles participe le secteur financier.

Le Togo veut identifier et quantifier les chaînes de valeurs auxquelles participe le secteur financier.

Le Togo veut identifier et quantifier les chaînes de valeurs auxquelles participe le secteur financier.

Partager sur :

Facebook
Twitter
LinkedIn

Mardi 29 juin 2021 à Lomé, Monsieur Koffi MENSAH, Directeur d’Appui au Secteur Privé a procédé au nom du Ministre du commerce, de l’industrie et de la consommation locale, au lancement de l’atelier de validation des études des chaînes de valeurs du secteur des services financiers et d’impacts de la covid-19.

Cet atelier a pour objectif de formuler des politiques qui favorisent les liens, réduisent les fuites dans le secteur financier et renforcent les chaînes de valeurs régionales.

Selon Monsieur Koffi MENSAH, « les services financiers sont de puissants générateurs d’emplois, et sont essentiels pour favoriser l’inclusion en termes de renforcement des capacités et des opportunités pour des groupes vulnérables en particulier celui des femmes et des jeunes. »

Exécuté conjointement par la Commission Economique des Nations Unies pour l’Afrique (CEA) et la Conférence des Nations Unies pour le Commerce et le Développement (CNUCED), le projet « le commerce des services en Afrique » va permettre au Togo d’identifier et de quantifier les chaînes de valeurs régionales auxquelles participe le secteur financier, de mesurer les liens en amont et en aval afin de déterminer leurs mécanismes de renforcement. Il permettra également de mesurer les fuites et d’identifier les voies et moyens pour leur réduction, quantifier la création d’emplois grâce à la valeur ajoutée domestique et étrangère dans le secteur financier.

Des indicateurs d’autres pays à un stade similaire seront utilisés et des enseignements tirés.

A l’instar du Togo, d’autres pays ont été également présélectionnés dans le cadre de l’exécution de ce projet. Ils tiennent la place de pays pilote dans plusieurs secteurs identifiés.

Il s’agit notamment :

  • de l’Ethiopie et du Kenya dans le secteur des services d’infrastructures ;
  • de la Gambie et du Mali dans le secteur des services de tourisme ;
  • du Nigeria et du Togo dans le secteur des services financiers.

Pour la mise en œuvre de ce projet qui offre au Togo l’occasion de repositionner son économie malgré les impacts de la covid-19, un consultant national a été recruté. Ses travaux ont permis d’élaborer le rapport provisoire sur les chaînes de valeur dans le secteur des services financiers.