• Accueil
  • >
  • Evènements
  • >
  • Le mois du consommer local, l’ingéniosité togolaise fortement appréciée.

Le mois du consommer local, l’ingéniosité togolaise fortement appréciée.

Le mois du consommer local, l’ingéniosité togolaise fortement appréciée.

Partager sur :

Facebook
Twitter
LinkedIn
Jeudi 12 novembre 2020, Espace Blue Zone de Cacaveli / Lomé – Devant les convives à la clôture officielle de cette première édition du mois du consommer local, S-T Kodjo ADEDZE, ministre du commerce, de l’industrie et de la consommation locale avec un ton patriotique et un esprit satisfait fait l’éloge de la sagesse, de l’intelligence, de la capacité et de l’ingéniosité des producteurs et des promoteurs des produits locaux nationaux.

« Le Togolais est capable de grandes choses ; il y a de l’énergie à vendre, le togolais en possède ; il y a de l’intelligence à vendre, le togolais en possède ; il y a de la sagesse à vendre, nous en avons et il faudra préserver tout cela jalousement. »

C’était aussi un moment solennel pour parler des défis et des stratégies pour les relever.  

« Nous savons qu’il y a des défis à relever. En matière d’emballage, le coût ; il y a des questions liées à la disponibilité des produits, il y a également des questions relatives à la qualité, le gouvernement y travaille pour que tous ces défis soient relevés. »

Consommer local, première édition, pari réussi.

Placée sous le Très Haut Patronage de Son Excellence Monsieur Faure Essozimna GNASSINGBE, cette première édition du mois du consommer local organisée par le gouvernement togolais à travers le ministère du commerce, de l’industrie et de la consommation avec la collaboration de la commission de l’UEMOA et qui vise l’intensification de la promotion des biens et services locaux, a activé une dynamique interaction entre autorités-producteurs-promoteurs-consommateurs, démontrant ainsi leur ferme volonté de contribuer à l’accroissement de l’économie togolaise.

La parole aux producteurs et promoteurs locaux.

De Lomé à Dapaong, la première édition du mois du consommer local a mobilisé tout un ensemble d’acteurs intervenant dans différents domaines (textile, l’agro-alimentaire, les équipements agricoles, le cosmétique, l’ameublement, la cordonnerie, la prestation de services et bien d’autres). Dotés d’une finesse d’esprit assez conséquente, ces acteurs ont démontré leur savoir-faire tout au long du mois. Ils ont exprimé leur satisfaction quant à la démarche du gouvernement togolais, d’intensifier la promotion de la consommation locale. En affichant leur totale adhésion à cette initiative, ils se sont également interpellés sur la disponibilité et la qualité des produits.

« Il faut que nous arrivions à produire ce que nous consommons et à consommer ce que nous produisons… », Olatokunbo IGE, Promotrice de Livingstone centre.

« Nous nous sommes sentis ‘vus’, non seulement par nos créations, mais comme un énorme potentiel économique… » Angéline Amouzou, spécialiste en linge de maison, déco intérieur & mode, membre de #nunana./

« Actuellement, ma motivation est vraiment très haute pour concrétiser mon rêve ; celui d’installer une grande usine de fabrication de chaussures dans mon pays », Essowè TCHAOU, cordonnière, promotrice de Edem Shoes.

Le concours du « Meilleur promoteur du 228 ».

C’est dans la logique d’emmener les surfaces de vente et de distribution à dédier en leurs seins plus de rayons aux produits locaux, que le « concours du meilleur promoteur du 228 » a été inscrit au programme de la 1ère édition du mois du consommer local. Il s’agit d’une compétition à laquelle ont pris part une douzaine de supermarchés. Un jury a régulièrement fait le tour et les a notés, suivant des critères d’évaluation bien définis. A cette cérémonie de clôture, les douze participants ont reçu des attestations de reconnaissance pour leur engagement. Ils ont été invités à faire des progrès pour une plus grande visibilité et une disponibilité des produits locaux dans leurs rayons.

Rappel et engagement.

Le 6 octobre 2020, le mois du consommer local a été lancé au cours d’une cérémonie présidée par Madame le Premier Ministre et marquée par l’inauguration officielle du hall consommer local du ministère du commerce, de l’industrie et de la promotion de la consommation locale en plus de la signature de la lettre circulaire relative à la promotion de la consommation locale. Une panoplie d’activités a été enclenchée à la suite de cette cérémonie : des visites d’entreprise, des formations, des panels de haut-niveau, des rencontres d’échanges avec les promoteurs de produits locaux, l’offre de mets locaux à trois orphelinats à Lomé, la réalisation des publi-reportages sur les promoteurs de produits locaux avec les médias partenaires, l’organisation d’activités du mois dans les cinq régions économiques du Togo et bien d’autres.

Outre l’équipe d’organisation, S-T Kodjo ADEDZE s’est personnellement déplacé pour rencontrer des producteurs et promoteurs afin de s’enquérir de leurs difficultés, de leurs idées de projets futurs. Ce sont des moments de vives émotions assorties de perspectives très prometteuses.

« Si, nous voulons, nous pouvons » S-T Kodjo ADEDZE.

« Tout comme il n’y a rien de tel qu’un bon plat fait-maison, il n’y a rien de tel que de valoriser nos propres ressources locales. Notre terre est notre richesse, c’est nous, c’est notre identité » Essowè TCHAOU, promotrice de Edem Shoes.

La première édition du mois du « consommer local » a été clôturé jeudi. « C’est juste une pause car tous les jours, nous ferons la promotion de la consommation », a laissé entendre le ministre du commerce. C’est le souhait de tous. Il est également à préciser, l’élaboration en cours de la stratégie de la promotion de la consommation locale commanditée par le ministère du commerce avec l’appui de l’Union Européenne.

Rappelons que le mois du « consommer local » est une initiative arrêtée de commun accord le 25 octobre 2019 à Ouagadougou par les ministres en charge du commerce pour la promotion de la consommation des produits locaux dans l’espace UEMOA.