• Accueil
  • Le Ministre du commerce s’assure de la disponibilité des stocks et du respect des prix fixés par le Gouvernement par les usines de production d’huile végétale et de farine de blé.

Le Ministre du commerce s’assure de la disponibilité des stocks et du respect des prix fixés par le Gouvernement par les usines de production d’huile végétale et de farine de blé.

Le Ministre du commerce s’assure de la disponibilité des stocks et du respect des prix fixés par le Gouvernement par les usines de production d’huile végétale et de farine de blé.

Partager sur :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Dans la dynamique du renforcement du dispositif de surveillance des marchés en cette période inflationniste suite aux nouvelles mesures prises par le Gouvernement pour soutenir le pouvoir d’achat des populations, plusieurs équipes d’inspecteurs et contrôleurs de commerce ont procédé à un contrôle général des marchés le samedi 21 mai sur toute l’étendue du territoire national.

Si pour l’ensemble des produits de première nécessité, l’on constate un respect de la pratique des prix plafonds, les spéculations continuent cependant notamment sur l’huile végétale et la farine de blé où les prix sont au-delà des plafonds décidés par le Gouvernement pour une période de trois mois.

A cet effet, une délégation du ministère du commerce, de l’industrie et de la consommation locale conduite Monsieur Kodjo ADEDZE s’est rendue ce lundi 23 mai 2022 dans plusieurs unités industrielles de production de farine de blé et d’huile végétale. Cette délégation a visité respectivement les sociétés industrielles WAFO INDUSTRY, NIOTO ainsi que SOPAL spécialisées dans la production d’huile végétale puis la Société des Grands Moulins du Togo (SGMT) et la Société des Moulins Modernes du Togo (SMMT) dans la catégorie de la farine de blé.

« L’objectif est de s’assurer de l’effectivité du travail de ces usines en matière d’approvisionnement continue des marchés, la disponibilité des stocks, les prix de livraison aux grossistes en rapport avec les nouvelles orientations du Gouvernement. Nous apprécions l’effort qui est fait par ces unités en termes de respect des prix plafonds décidés et nous tenons à les remercier », a indiqué Monsieur Kodjo ADEDZE.

Par ailleurs, le Ministre du commerce a saisi l’occasion pour dénoncer la spéculation à laquelle se livrent certains distributeurs et les a appelés à un sursaut patriotique afin de respecter à la lettre les prix plafonds et satisfaire la demande nationale.

Afin de permettre un recoupement des informations recueillies, l’initiative s’est d’ailleurs poursuivie l’après-midi avec la rencontre des principaux grossistes et distributeurs d’huile végétale ainsi que de farine de blé au cabinet du Ministre du commerce.