• Accueil
  • >
  • Evènements
  • >
  • « Il nous faut une Chambre de Commerce inclusive », Kodjo ADEDZE.

« Il nous faut une Chambre de Commerce inclusive », Kodjo ADEDZE.

« Il nous faut une Chambre de Commerce inclusive », Kodjo ADEDZE.

Partager sur :

Facebook
Twitter
LinkedIn

Monsieur Kodjo ADEDZE, Ministre du Commerce, de l’Industrie et de la Consommation Locale a présidé ce mardi 17 août 2021, une réunion d’échanges entre la Délégation Spéciale Consulaire de la Chambre de Commerce et d’Industrie du Togo et les Présidents des Associations Professionnelles.

La rencontre s’inscrit dans le cadre des réformes engagées pour la restructuration de la Chambre de Commerce et d’Industrie du Togo (CCIT).

Les échanges ont porté sur les préparatifs des prochaines élections consulaires, notamment la situation actuelle des adhérents de la CCIT, les critères à retenir pour la détermination des collèges électoraux ainsi que l’enrôlement des entreprises, en prélude à ces prochaines élections consulaires.

Dans son mot introductif, Monsieur le Ministre du Commerce, de l’Industrie et de la Consommation Locale a rappelé le bien fondé des réformes enclenchées par le Gouvernement afin de rendre la Chambre de Commerce et d’Industrie du Togo plus efficace, plus inclusive dans son rôle d’interface entre le secteur privé et l’administration publique.

Pour Monsieur Kodjo ADEDZE, « …le processus de renouvellement des organes a été suspendu pour permettre d’avoir une chambre inclusive, pour que chaque acteur, que ce soit au niveau du commerce, de l’industrie ou des services, puisse y être représenté. »

Rappelons que la Délégation Spéciale Consulaire (DSC) a été mise en place par l’arrêté n°002/MCICL/SG du 05 janvier 2021 à la suite de la suspension du processus électoral consulaire de la Chambre de Commerce et d’Industrie du Togo (CCIT).

La DSC a pour principales missions, la gestion des affaires courantes et urgentes de la chambre consulaire, la révision des textes de la chambre et l’organisation des élections consulaires.