• Accueil
  • >
  • Non classé
  • >
  • Café-cacao : la campagne de commercialisation 2022-2023 est lancée.

Café-cacao : la campagne de commercialisation 2022-2023 est lancée.

Café-cacao : la campagne de commercialisation 2022-2023 est lancée.

Partager sur :

Facebook
Twitter
LinkedIn

Le ministre du Commerce, Kodjo ADEDZE, a présidé ce jeudi 22 septembre 2022, la cérémonie de lancement de la campagne de commercialisation 2022-2023 du café et du cacao.

Il a salué la dynamique insufflée par le chef de l’Etat pour faciliter et encourager les activités de production et de transformation de la filière.

Le lancement de la campagne intervient dans un climat socio­économique marqué par la hausse des prix des intrants et des biens économiques sur le plan local comme international due à des crises dont la guerre russo-ukrainienne et autres. 

Le ministre de l’Agriculture, Antoine GBEGBENI, a pour sa part exhorté les acteurs du secteur à œuvrer au côté du gouvernement pour une utilisation judicieuse des intrants acquis chèrement par l’Etat et à faire preuve de dépassement de soi pour qu’ensemble nous puissions sortir de façon résiliente de cette situation que nous espérons conjoncturelle.

Monsieur Kodjo ADEDZE, ministre du commerce, de l’industrie et de la consommation locale à gauche et Monsieur Antoine GBEGBENI, ministre de l’agriculture, de l’élevage et du développement rural à droite.

Le café et le cacao constituent, après le coton, des cultures traditionnelles d’exportation qui procurent d’importants revenus en devises.

S’agissant de la commercialisation, au cours de la campagne 2021-2022, au 30 août, 3.200 tonnes de café et 5.500 tonnes de cacao ont été exportées ; soit un peu plus que la campagne précédente où ces données étaient respectivement de 2.000 tonnes et de 5.400 tonnes.

Le secrétaire général du Comité de coordination pour les filières café et cacao (CCFCC), Enselme GOUTHON, a rappelé que le café est le deuxième produit le plus échangé au monde après le pétrole évalué à des revenus de l’ordre de 466 milliards de dollars en 2021. L’Afrique est le berceau du café Arabica et Robusta et est le deuxième plus grand continent au monde où le plus grand nombre de pays cultivent du café.

Le café et le cacao, jadis destinés exclusivement à l’exportation à l’état brut, sont de plus en plus transformés à travers des initiatives privées. 

Le gouvernement veut encourager la transformation locale d’une quantité plus importante de manière à créer plus de valeur ajoutée et davantage d’emplois aux jeunes.

Pour Kodjo Adedze, l’un des défis qui reste à relever dans les filières café et cacao demeure l’augmentation durable de la production au moyen de l’amélioration de la productivité et de la préservation de la qualité.

______

Des Prix à 3 producteurs de cacao

Le programme Cocoa of Excellence Award est un concours initié par l’Alliance of Bioversity International et le Centre international d’agriculture tropicale (CIAT) en partenariat avec l’Organisation internationale du cacao dont le Togo fait partie, décerne chaque année des Prix aux agriculteurs.

Il récompense la préservation de la biodiversité des saveurs du cacao provenant de diverses origines du monde et l’amélioration des moyens de subsistance des agriculteurs grâce à la promotion de leur cacao d’exception.

En 2021, le Togo a remporté 3 Prix qui ont été remis ce jeudi.

Les lauréats sont Kokou Toulassi du village Tomégbé dans la Préfecture de Wawa : Médaille d’or ; chèque d’un million de Fcfa, Dzitri Yawo Semanu d’Agou Gadzépé dans la Préfecture d’Agou : Médaille d’or ; chèque d’un million. Et Kodjo Etchonou, originaire deDédomé dans la Préfecture d’Amou : Médaille de bronze. chèque de 500.000 F.

Cette initiative a été rendue possible grâce au soutien du Chef de l’état dont la détermination à renforcer la filière est permanente. 

Café-cacao : la campagne est lancée – République Togolaise (republicoftogo.com)