• Accueil
  • >
  • News
  • >
  • Atelier de renforcement des capacités organisationnelles et managériales sur les rôles et responsabilités des organisations professionnelles, les avantages de la vie coopérative, l’élaboration de plans d’affaires et la recherche de financement

Atelier de renforcement des capacités organisationnelles et managériales sur les rôles et responsabilités des organisations professionnelles, les avantages de la vie coopérative, l’élaboration de plans d’affaires et la recherche de financement

Atelier de renforcement des capacités organisationnelles et managériales sur les rôles et responsabilités des organisations professionnelles, les avantages de la vie coopérative, l’élaboration de plans d’affaires et la recherche de financement

Partager sur :

Facebook
Twitter
LinkedIn

L’objectif principal de cet atelier, qui regroupe plus de soixante-dix de participants (issus des différents maillons des filières ciblées) est de sensibiliser, former et fournir un appui-conseil aux acteurs des différents maillons grâce au soutien technique et financier du gouvernement et du programme Cadre Intégré Renforcé, à travers l’exécution du Projet de Durabilité et de renforcement des capacités commerciales de l’Anacarde et du Karité (PRODAK).
Le Cadre Intégré Renforcé, pour rappel, est un programme de développement du commerce en faveur des Pays Moins Avancés (PMA) qui a pour objectif, d’améliorer les capacités de ces pays fragiles à formuler, à négocier et à mettre en œuvre des politiques commerciales en adéquation avec le système commercial multilatéral afin d’être plus compétitifs sur les marchés et de saisir les opportunités qu’offre le marché international.

Par ailleurs, l’amélioration des capacités techniques des Organisations professionnelles agricoles constitue une priorité du gouvernement dans la réalisation des objectifs d’une croissance inclusive, à travers l’axe 2 du Plan National de Développement (PND) qui vise à développer des pôles de transformation agricole, manufacturiers et d’industries extractives.
En outre, la compétitivité au sein de ces filières requière de bonnes stratégies pour la mise en place et la gestion des organisations coopératives, de meilleures pratiques, notamment en élaboration des plans d’affaires bancables pour un accès au financement.
Ainsi, pour permettre aux participants d’être mieux outiller par rapport aux thématiques retenues, plusieurs présentations modulaires sont inscrites respectivement au programme de cet atelier avec des experts-formateurs en l’occurrence sur : (i) Rôles et responsabilités des Organisations professionnelles et paysannes, (ii) Avantages de la vie coopérative/Organisation et promotion d’une interprofession forte, (iii) Elaboration de plans d’affaires et la recherche de financement, (iv) Procédures et expériences du MIFA en matière d’élaboration de plans d’affaires et accompagnement dans la recherche de financement, (v) Expériences sur les acquis de la GIZ dans la structuration de filière anacarde et élaboration de plans d’affaires. 
Au terme de l’exposé de chaque module, des partages d’expériences sur les meilleures pratiques sont prévus pour édifier les participants et des outils spécifiques seront mis à leur disposition.
Le Secrétaire Général, représentant le Ministre du Commerce, de l’Industrie, du développement du Secteur Privé et de la Promotion de la Consommation locale, a ouvert les travaux dudit atelier ce mercredi 18 mars 2020 en présence du Directeur régionale du Ministère de l’agriculture, de la production animale et halieutique, représentant le Préfet de la Kozah, du Point Focal du Cadre intégré renforcé au Togo, du Coordonnateur du Secrétariat de mise en œuvre du Cadre intégré renforcé au Togo (SMOCIR) et du Chef Projet du PRODAK.
 

 

Jules AMENKEY