Promouvoir l’accessibilité universelle en faveur d’un tourisme pour tous



MESSAGE
DE LA JOURNEE MONDIALE DU TOURISME (JMT) 2016
 
       THEME : « Promouvoir l’accessibilité universelle en faveur d’un tourisme pour tous »
 
Mesdames et Messieurs,
 
Comme tous les ans, demain, 27 septembre, la communauté internationale célèbre, pour la trente-septième fois, la Journée Mondiale du Tourisme. Cette journée instituée depuis 1979 par l’Organisation Mondiale du Tourisme (OMT) a pour objectif de faire prendre conscience de l'importance du tourisme du point de vue social, culturel, économique et politique. C’est donc en ce sens qu’elle est commémorée dans tous les pays membres de l’Organisation par une série de manifestations pour rappeler au monde entier cette réalité.
Le thème retenu cette année par l’Organisation Mondiale du Tourisme est «Promouvoir l’accessibilité universelle en faveur d’un tourisme pour tous ». Il s’agit en fait d’un rappel de l’OMT à tous les Etats parties de tout mettre en œuvre pour que l’exploitation et la pratique du tourisme soient accessibles à tous. L’OMT étant une agence de l’Organisation des Nations-Unies, ce thème s’inscrit bien dans les Objectifs de Développement Durable, notamment en son chapitre 16 où il est question de promouvoir des sociétés justes, paisibles et inclusives, car le tourisme est un vecteur de paix, de solidarité et de cohésion sociale.
C’est ce bel exemple de l’impact du tourisme sur les sociétés que le Secrétaire Général de l’OMT a bien voulu mettre en exergue dans son message officiel de la Journée en déclarant que « les voyages nous permettent de rencontrer de nouvelles personnes, d’admirer de nouveaux paysages et de découvrir de nouvelles idées. En général, plus nous voyageons, plus notre perception du monde change. Les voyages font de nous des êtres meilleurs, sans aucun doute».
Mesdames et Messieurs,
Selon les statistiques de l’Organisation Mondiale du Tourisme, en 2015, le nombre d’arrivées de touristes internationaux s’est élevé à 1 milliard 184 millions et, suivant les prévisions, il atteindra la barre des deux milliards en 2030. Il faut noter que ces chiffres ne comprennent pas ceux du tourisme intérieur des pays membres qui sont de loin plus importants encore que pour le tourisme international.
Sur la base de cette évolution positive, nous devons comprendre que le tourisme devient de plus en plus une exigence de la nature humaine. Il est donc juste de dire  que le tourisme n’est pas un privilège, mais un droit pour tous. Il ne peut donc pas être limité à certaines couches sociales ou à certaines zones de notre planète.
Voilà pourquoi, au niveau des instances de l’Organisation Mondiale du Tourisme, le concept de « tourisme pour tous » est vivement encouragé.
Le tourisme, de par la diversité des populations qu’il met ensemble, assure de toute évidence une mission de cohésion sociale.
Au Togo, le gouvernement s’est résolument engagé dans le développement et la promotion du secteur touristique. L’adoption du document de politique nationale du tourisme en 2011, la validation du plan directeur de développement et d’aménagement touristique en 2014, la rénovation de l’Hôtel 2 Février sous le label Radisson Blu, la récente tenue à Lomé du forum international sur les investissements hôteliers et l’organisation dans quelques semaines à Lomé du sommet de l’UA sur la sécurité, la sureté maritimes et le développement en Afrique sont là quelques uns des actes forts qui témoignent de cet engagement au plus haut sommet de l’Etat.
Mesdames et Messieurs,
Le concept de « tourisme pour tous » nous invite à une profonde réflexion sur la problématique du développement et la promotion  du tourisme domestique au Togo, c’est-à-dire de la découverte du Togo par les Togolais. Nous sommes tout à fait conscients des problèmes financiers qui peuvent limiter la pratique du tourisme par des nationaux. Cependant, j’invite tous les Togolais à saisir toutes les occasions à travers les relations des parents et les amis originaires de différentes localités du Togo pour voyager et découvrir leur pays. Aucun coin de notre pays ne doit être étranger à aucun Togolais pour quelque raison que ce soit.
A ce propos, mon département apprécie l’organisation par les établissements scolaires, les sociétés de la place et autres institutions d’excursions et de circuits touristiques pour la découverte des attraits de notre pays. Il apporte souvent à la demande des organisateurs des appuis conseils ou appuis techniques à l’organisation de ces voyages de découverte car il s’agit là de précieux outils d’apprentissage de vivre ensemble dans l’harmonie.
Je tiens ici à féliciter les opérateurs touristiques nationaux pour leur engagement aux côtés de l’Etat dans le développement et la promotion du tourisme. Le gouvernement apprécie à leur juste valeur tous les investissements qu’ils opèrent pour agrandir le parc des établissements hôteliers et de loisirs sur toute l’étendue du territoire. Il faudrait, cependant, que la collaboration se renforce avec notre département pour améliorer constamment la qualité des prestations et des équipements qui doivent, au demeurant, être adaptés à toutes les catégories sociales au niveau des prix et des aménagements pour le développement d’un tourisme durable en faveur de tous.   
Je saisis donc l’occasion de la célébration de la JMT pour lancer un appel aux hôteliers, restaurateurs et agents de voyages à reprendre sans se lasser leurs bonnes habitudes en proposant surtout à la clientèle nationale des prix étudiés de leurs prestations, les week-ends, les jours fériés ou lors des fêtes traditionnelles qui se célèbrent sur toute l’étendue du territoire afin d’encourager le tourisme des nationaux pour la découverte de leur propre pays, le Togo.   
Le gouvernement, pour sa part, s’évertue à faire du tourisme un facteur de brassage entre les jeunes notamment par l’organisation des colonies de vacances pour les élèves par le truchement du ministère chargé du développement à la base et de la jeunesse. Nous reconnaissons toutefois que beaucoup reste à faire dans ce domaine et nous y réfléchissons.
Je voudrais adresser mes félicitations aux parents pour les efforts consentis en vue de faire participer leurs enfants à des excursions ou circuits touristiques et à des colonies de vacances organisés pendant les congés et les vacances scolaires.
Notre plus grand souhait est que les prix des prestations, les systèmes de transport, les circuits d’information et de communication soient accessibles à tous les Togolais afin que le slogan « tourisme pour tous » soit une réalité dans notre pays. Nous travaillons sans relâche avec les opérateurs privés à cette noble fin.
Dans le même sens, nous souhaitons que les organismes sociaux orientent de plus en plus leurs interventions vers l’accès aux vacances pour tous et plus particulièrement pour les jeunes. Le ressourcement, le respect de soi et des autres, l’apprentissage de la solidarité et de la citoyenneté, largement favorisés dans les séjours de jeunes représentent des valeurs éducatives capitales à transmettre.
Enfin, retenons que chaque fois que nous voyageons, nous participons à une dynamique mondiale capable d’induire des changements positifs pour notre planète et pour toute l’humanité.
 Bonne célébration à tous et à chacun !
                                                                           Je vous remercie.